préformation


préformation

préformation [ prefɔrmasjɔ̃ ] n. f.
• 1710; de pré- et formation
Hist. Sc. L'une des deux théories biologiques en lutte aux XVIIe et XVIIIe s., selon laquelle l'organisme vivant est complètement constitué dans le germe. « La préformation entraînait logiquement une conséquence plus que paradoxale, à savoir que toutes les générations devaient être réalisées d'avance » (M. Caullery). — On dit aussi PRÉFORMATIONNISME n. m. et PRÉFORMISME n. m.

préformation nom féminin Théorie, aujourd'hui abandonnée, selon laquelle le nouvel être ne se « forme » pas, mais préexiste, déjà formé, en entier et en très petit à l'état de germe soit dans l'œuf (ovisme), soit dans le spermatozoïde (spermatisme).

⇒PRÉFORMATION, subst. fém.
A.HIST. DES SC. [P. oppos. à épigenèse] Théorie selon laquelle l'organisme vivant est complètement constitué dans le germe avant son développement:
♦ ... pendant tout le XVIIIe siècle, préformation et épigenèse s'affronteront, la première ayant beaucoup plus d'adeptes. En 1759, C. F. Wolff, dans une thèse inaugurale à l'université de Halle, consacrée à l'étude du développement du poulet, établit de façon indiscutable, sur la base de l'observation, que la structure des organes ne se réalise que progressivement, à partir d'ébauches formées de lames et de replis...
CAULLERY, Embryol., 1942, p.7.
P. ext. Formation antérieure (d'un phénomène, d'une structure) aux premières manifestations. La distinction précise d'une liaison objective entre les phénomènes et d'une association subjective entre leurs idées suppose déjà un degré assez élevé de culture philosophique. On passera donc insensiblement du premier sens au second, et l'on se représentera la relation causale comme une espèce de préformation du phénomène à venir dans ses conditions présentes (BERGSON, Essai donn. imm., 1889, p.158).
B.ÉDUC. [Corresp. à formation B] Formation préalable à l'acquisition d'une spécialité. Les stages durent 6 mois, soit 1000 heures de cours, répartis en deux temps: — préformation de trois semaines environ durant laquelle la notion du temps d'exécution du travail n'intervient pas. — formation ensuite (Encyclop. éduc., 1960, p.274).
Prononc.:[]. Étymol. et Hist. 1710 [p]reformation (LEIBNITZ, Essais de Théodicée, Préf. ds QUEM. DDL t.26); 1769 (Ch. BONNET, Palingénésie philos., part.X, t.1, p.356). Dér. de préformer; suff. -(at)ion. Fréq. abs. littér.:12.

préformation [pʀefɔʀmɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1764, « formation préalable »; de pré-, et formation.
Didactique.
1 (1875). Hist. des sc. L'une des deux théories biologiques en lutte aux XVIIe et XVIIIe siècles, selon laquelle l'organisme vivant est complètement constitué dans le germe ( Oviste; spermatiste). || Théorie de la préformation. Préformationnisme.
1 La préformation entraînait logiquement une conséquence plus que paradoxale, à savoir que toutes les générations devaient être réalisées d'avance (…) Il devait y avoir emboîtement des germes. Tous les hommes devaient être préformés dans le corps d'Ève au Paradis terrestre.
Maurice Caullery, les Sciences biologiques, in Encycl. Pl., Hist. des sciences, p. 1194.
2 Formation (d'un phénomène, d'une structure) antérieure à ses premières manifestations ( Préformisme).
2 (…) et l'on se représentera la relation causale comme une espèce de préformation du phénomène à venir dans ses conditions présentes.
H. Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience (1889), p. 153.
DÉR. Préformationnisme, préformationniste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Preformation — Pre for*ma tion, n. (Biol.) An old theory of the pre[ e]xistence of germs. Cf. {Embo[^i]tement}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • preformation — [prē΄fôr mā′shən] n. 1. previous formation 2. Biol. a former theory that every germ cell contains every part of the future organism in miniature, development being merely growth in size …   English World dictionary

  • Préformation — Théorie de la préformation Homunculus de Hartsoeker La théorie de la préformation a été formulée pour expliquer le développement embryonnaire par le déploiement de structures préexistantes dans l œuf. Cette théorie s est historiquement opposée à… …   Wikipédia en Français

  • préformation — (pré for ma sion) s. f. Action de préformer. •   La préformation et l évolution des corps organisés sont une des lois les plus générales de la nature, BONNET Contempl. nat. XII, 42 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • preformation — noun a theory (popular in the 18th century and now discredited) that an individual develops by simple enlargement of a tiny fully formed organism (a homunculus) that exists in the germ cell • Syn: ↑theory of preformation • Derivationally related… …   Useful english dictionary

  • preformation — noun Date: 1732 1. previous formation 2. the now discredited theory that every germ cell contains the organism of its kind fully formed and that development involves merely an increase in size compare epigenesis 1, homunculus 2 • preformationist… …   New Collegiate Dictionary

  • preformation — n. [L. prae, before; forma, shape] The archaic theory that the egg (or sperm or zygote) contains a preformed adult in minature, and only nourishment is required during development …   Dictionary of invertebrate zoology

  • preformation — preformationary, adj. /pree fawr may sheuhn/, n. 1. previous formation. 2. Biol. (formerly) the theory that the individual, with all its parts, preexists in the germ cell and grows from microscopic to normal proportions during embryogenesis… …   Universalium

  • preformation — noun a) Prior formation b) Any early theory that organisms are fully developed when created and just increase in size …   Wiktionary

  • preformation — See p. theory. * * * pre·for·ma·tion .prē fȯr mā shən n a now discredited theory in biology that every germ cell contains the organism of its kind fully formed and complete in all its parts and that development involves merely an increase in… …   Medical dictionary